Club Cycliste d'Alleins


Cyclotour du Léman - Lausanne- 26 mai 2013

Les couleurs du CCA ont brillé ce week-end en terre helvète. Comme prévu depuis le début de l’année, Olivier et moi avons participé au Cyclotour du Léman, tour du lac de 180 km au départ de Lausanne dans le sens des aiguilles d'une montre.
Ce dimanche matin nous avions décidé de nous rejoindre à 06 h 15 pour un départ à 06 h 30. Les suisses faisant très bien les choses et ne laissant aucune place à l’improvisation et au manque de sécurité, les départs étaient échelonnés jusqu’à 07 h 30. Nous avons pris place dans les sas de départ,dans le 3ème ou 4ème groupe, vers 06 h 38. La pression est à son maximum, nous n’avons jamais parcouru une distance si longue d’une traite. On verra bien. Et on a vu !!
On a déjà vu un ciel très bas et bien gris avec des prévisions peu encourageantes. Le départ est donné et les plus costauds sont aux avant postes ; mais ça part progressivement et on se place au milieu du peloton d’une centaine de coureurs. L’allure s’accélère et nous rejoignons bientôt le groupe parti quelques minutes plus tôt. Nous arrivons à Montreux où la pluie fait son apparition, puis s’accentue. Nous arrivons bientôt au bout du lac côté est et, à la traversée d’un passage à niveau en virage, c’est la chute collective. Olivier ne peut l’éviter mais heureusement.. sans gravité. Le groupe est scindé en plusieurs parties. Nous ne reverrons pas les leaders d’autant plus que la grêle tombe à présent. Nous décidons d’attendre que ça revienne de l’arrière et rejoignons le premier ravito. Nous sommes trempés de la tête au pied malgré nos tenues hivernales et 3 couches. Nous buvons une bonne soupe, mangeons fromage et autres victuailles locales : que du bon !! Nous repartons en direction de Genève que nous atteignons après un autre ravitaillement,... et une autre soupe. Déjà 110 kms au compteur et le rythme est bon malgré une première heure de course à plus de 40 km /h…il va falloir gérer, la route est encore longue. Une autre chute de quelques coureurs dans la traversée de Genève refroidi un peu l’ambiance mais notre moral est bon. La face nord de lac est une succession de faux plats montants et mes jambes commencent à être lourdes. Olivier est en forme et je ne dois pas lâcher. Nouvel arrêt ravito vers Nyon, ça tire de plus en plus. Encore 40km, on ne va pas lâcher maintenant. Tout est dans la tête. Tout le monde en est au même point : ça va se jouer au mental. Après les faux plats, quelques côtes pour me faire reprendre espoir en voyant Olivier souffrir : chacun son tour !! On est parti ensemble on arrivera ensemble pas question d’arriver sans l’autre. Dernier arrêt : encore 15 kms. Le soleil est revenu. Nous sommes presque secs. Dernière petite monté à l’entrée de Lausanne, puis descente vers le siège du C.I.O. et la ligne d’arrivée que nous franchissons ensemble. Nous regardons la montre : 12 h 28, et le chrono : 5 h 50’ 01’’
Mission remplie. 30.85 km /h de moyenne. On en demandait pas tant !!
32.72 km /h sans les arrêts !! 450 et 451 èmes / 1044 classés.
Un rêve… Juré nous avions rien mis d’illégal dans les bidons !!
Vraiment une belle matinée de vélo qui restera dans nos mémoires. Près de 3000 cyclistes sur les parcours de 180, 110 et 60 km, dont Monsieur MARCHAND, bientôt 102 ans : quelle pêche à l'arrivée! chapeau bas !!

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres